Le dossier de Presse

EDDY Le livre

LE RÉSUMÉ


L’auteur, la quarantaine et cycliste amateur, s’élance un beau jour sur les traces du grand Eddy Merckx, avec cette intention très singulière : prendre la roue du champion, à vélo, avec plus de quarante ans de retard… Le temps d’une saison, de mars à septembre, il va s’attacher à faire revivre les plus grandes courses d’un jour de l’histoire du cyclisme, dans leur version de l’époque, celles de l’année 1973, lorsque le héros que l’on surnommait « le Cannibale » était à l’apogée.

Milan-San Remo – Le Tour des Flandres – Gand-Welvelgem – L’Amstel Gold Race -Paris-Roubaix – La Flèche Wallonne – Liège-Bastogne-Liège – Paris-Tours – Le Tour de Lombardie

Au fil des « courses », l’approche de l’auteur et sa relation avec le champion se précisent, son parcours sur les tracés de 1973 devient une aventure, des rencontres se nouent, l’auteur observe le monde qu’il traverse mais réfléchit aussi à ce qui se passe en lui. Un voyage sportif et en même temps spirituel, le dialogue à distance avec le champion se transforme en un dialogue avec soi-même. À distance, vraiment ? Jusqu’à l’improbable rencontre…

LES PREMIÈRES LIGNES


Depuis l’hôtel sur la Viale Lombardia, prendre d’abord la via Enrico Nöe, rejoindre ensuite le Corso Buenos Aires et le descendre tout du long. Là, tourner à droite Via Senato, puis continuer tout droit jusqu’au Castello Sforzesco. Dans le temps, c’est de là que s’élançaient les coureurs. Il est 4 heures ce matin, il fait encore nuit noire et je cherche en vain Eddy des yeux à la lumière des réverbères.

« La nouvelle est tombée hier. Merckx souffre d’une angine et vient de déclarer forfait pour cette soixante-sixième édition de Milan-San Remo. Déjà battu par Poulidor la semaine dernière, il n’égalera donc pas cette année le record de l’Italien Girardendo avec ses six victoires. » (L’Équipe, lundi 19 mars 1973)

Drôle de début. Je m’apprête à m’élancer à mon tour pour rejoindre San Remo, ma toute première « course », et mon héros vient de jouer les filles de l’air. Qu’importe, ce n’est que partie remise. Le Château éteint, nous improvisons une séance de photos devant la seule source de lumière à la ronde, un pavillon publicitaire pour la prochaine exposition universelle.

L’AUTEUR


« Un jour, presque à l’insu de mon plein gré, je me suis retrouvé le cul sur une selle à traverser la France. De Nemours à Béziers. Des blés du Gâtinais aux vignes du Languedoc. Un vieux rêve de gosse accroché l’été aux retransmissions du Tour de France. Le fantasme du pré-ado que j’étais, qui s’inventait en Bernard Hinault sur un Gitane semi course bleu que m’avait offert mon père, et dont pour rien au monde je me séparerais. »

Après quinze années passées dans l’univers du marketing, François Paoletti voulait écrire et faire du vélo et, plus précisément, écrire en faisant du vélo. Son inspiration, il l’a puisée chez d’autres écrivains cyclistes et voyageurs – Louis Nucéra, Paul Fournel, Bernard Chambaz, Eric Fottorino. Le besoin de ce livre lui est venu d’un coup ou presque, un projet baroque, et surtout totalement totalement inédit : « j’ai eu une idée et je l’ai réalisée, voilà tout. »

INFOS


Eddy – Ma saison des classiques en version 1973

Rossolis / Date de parution : 20 novembre 2016 / 21 x 27 cm, 240 pages, quadrichromie

ISBN : 978-2-940585-03-8 / Prix : EUR 33.-

Disponible en librairie (distr. Sodis) / Code Sodis : 786400

CONTACT PRESSE


Lucie Malas / Rossolis / lmalas@rossolis.ch / +41 76 435 13 44

IMAGES


Cliquer sur l’image pour accéder à la version haute-définition.

Crédit photo : Romain Helbach / Autres images disponibles sur simple demande.

Crédit photo : Rom Helbach

Milan-San-Remo

Crédit photo : Rom Helbach

Paris-Roubaix

Crédit photo : Rom Helbach

Milan-San Remo

Crédit photo : Rom Helbach

Tour de Lombardie

Crédit photo : Rom Helbach

Tour de Lombardie

Crédit photo : Rom Helbach

Milan-San Remo

Crédit photo : Rom Helbach

Paris-Tours

Crédit photo : Rom Helbach

Milan-San-Remo

Crédit photo : Rom Helbach

Paris-Roubaix

Crédit photo : Rom Helbach

Liège-Bastogne-Liège

Crédit photo : Rom Helbach

François Paoletti

Crédit photo : Rom Helbach

François Paoletti et Eddy Merckx